Linux in 2013 [2]

Suite du panorama 2013 des distributions Linux testées et approuvées. Retour à Debian après quelques semaines sur une Arch en rolling release, et surtout passage aux installations en dual-boot sur MacBook pour réveiller un portable de plus en plus fatigué par les updates MacOS.

Debian 7.0, première tentative en dual-boot sur MacBook 4.1 : choix d’un environnement OpenBox pour booster la rapidité du portable. Ce premier test coïncide avec le passage en stable de Debian 7 Wheezy et son installeur compatible EFI, donc susceptible de se booter sur Mac via l’indispensable rEFIt (on en parle ailleurs, en détails).

Installation et configuration assez complexe pour un résultat certes rapide mais avec un goût d’inachevé. Ici avec le GTK Blackbird et OB Turquoise Nights.

L009

Plus sobre, Tint2 personnelle et OB Shikicolors.

L010

LinuxMint 15 passe lui aussi en EFI compatible : on teste ici la version Cinnamon sur MacBook. Très plaisante dérivée d’Ubuntu, assez proche de Gnome 3 dans l’esprit, mais hélas lourd en ressources à l’usage. La version Mate est tout aussi agréable à prendre en main, mais plus lourde que XFCE.

Ici avec le thème Cinnamon Holo et GTK Numix.

L011

Ubuntu : installation rapide (et pas très utile) à l’occasion de la version 13.04. Où l’on constate que l’ensemble est toujours très lourd, merci Unity, que les spywares Amazon sont toujours au rendez-vous et que toute configuration poussée est impossible sauf installation de logiciels spécifiques, façon Ubuntu Tweak. Fastidieux. Le rendu est néanmoins agréable après quelques retouches.

Ici GTK Mediterranean White. Quelques pistes post-install et une commande pour activer le choix des programmes lancés au démarrage (à retrouver ensuite dans les paramétrages).

sudo sed -i 's/NoDisplay=true/NoDisplay=false/g' /etc/xdg/autostart/*.desktop

L012

Kubuntu : on ne pouvait faire la tournée des distributions Ubuntu en oubliant KDE, c’est chose faites avec l’installation dual-Boot de Kubuntu 13.04, qui s’avère à l’usage extrêmement satisfaisante, stable, complète et rapide. KDE se laisse configuration dans les moindres détails, quitte à perdre le débutants dans ses multiples options. Quelques détours dans les options d’effets pour désactiver les effets les plus inutilement tape-à-l’oeil et lourds et le résultat est vraiment bluffant.

  • Thème de bureau : Air for netbooks / Produkt
  • Couleurs :  Oxygen Plantinum / Wonton Soup
  • Icônes : KFaenza / Elementary USU

L013L014

Pour rester fidèle à Debian, rien de plus simple, optez pour une netinstall, connectez le câble réseau, loggez-vous en root :

$ apt-get install xorg lightdm kde-standard

C’est tout pour le distro-hopping !

Advertisements

One thought on “Linux in 2013 [2]

Comments are closed.

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑