Top lectures 2013 !

Bilan lecture de l’année 2013 ! Ne figurent dans ces petites mosaïques que les titres dévorés pendant l’année et plus ou moins organisés par ordre de préférence. Nous couvrirons d’un voile pudique les quelques déceptions littéraires. Les 3 premiers sont des chefs d’œuvres intemporels (jugement indécemment subjectif mais parfaitement vrai), à lire d’urgence.

Top 3 :

  • L’espace de la Révélation, Alastair Reynolds, Pocket : cycle de hard-SF incroyablement prenant aux confins de l’univers. Intelligent et stylé.
  • L’Homme des jeux, Iain Banks, Robert Laffont : l’un des tomes du cycle de la Culture (à lire dans le désordre) focalisé sur l’aventure d’un joueur de la Culture confronté à une société alien étrangement proche de l’humanité du XXe siècle. Une imagination géniale et un humour à toute épreuve.
  • Fatherland, Robert Harris, Pocket : polar noir uchronique dans l’Allemagne nazie des années 60. On imagine Humphrey Bogart dans le rôle principal. Glaçant.

Top-reste de la liste : on y mélange fiction et bandes-dessinées, je vais pas faire cinquante mosaïques non plus.

  • Transperceneige de Rochette, effrayante fiction futuriste & sociale au trait impeccable qui a fait l’objet d’une adaptation récente par le cinéaste coréen Bong Joon Ho (The Host et Memories of Murder, quelles réussites !)
  • Dome de Stephen King, tellement prenant et noir que tu n’en dors pas avant de l’avoir fini.
  • Les visages, de Kellerman : un polar / chronique familiale glauque et drôlement bien ficelé situé dans le milieu de l’art new-yorkais.
  • La compagnie des menteurs, Karen Maitland : oui, l’auteur des Âges sombres (toujours Sonatine). La cavale moyenâgeuse d’une troupe éclectique. Noir, froid et boueux, un thriller bizarre dans une ambiance crépusculaire.
  • Et le reste à découvrir…
Advertisements

Comments are closed.

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑